Le LHC prêt pour 18 mois

Le LHC va être exploité pendant une durée de 18 à 24 mois à une énergie de collision de 7 TeV (3,5 TeV par faisceau). Le LHC sera prêt à recevoir des faisceaux à la fin de ce mois et entrera alors dans la plus longue phase d'exploitation d'un accélérateur du CERN. Ensuite, une longue période d'arrêt permettra d'effectuer tous les travaux nécessaires afin de permettre au LHC d'atteindre l'énergie de collision nominale de 14 TeV.

La consolidation des connecteurs du nouveau système de protection contre les transitions résistives s'est achevée avec succès et l'alimentation des aimants à une intensité élevée a pu commencer. Parallèlement, le groupe responsable de la mise en service du matériel a commencé à alimenter les aimants dans tous les secteurs. Il s'agit là d'un long processus qui consiste à augmenter progressivement l'intensité afin d'atteindre les 6 kA nécessaires pour guider les faisceaux à une énergie de 3,5 TeV/faisceau. À présent, tous les ... Lire la suite

Décès du fondateur du LAPP

Marcel Vivargent, fondateur du Laboratoire d'Annecy-le-Vieux de Physique des Particules est décédé à l'âge de 86 ans.

Né à Rouen en 1923, il fait ses études à Troyes avant d'intégrer les FFI de l'Aube. Après la guerre, il rejoint le CNRS dans le laboratoire de Physique Chimie du Collège de France dans l'équipe dirigée par le professeur Joliot-Curie. Après sa thèse, il poursuit, à partir de 1960, sa carrière scientifique au CERN à Genève.

En 1968, il prend la direction de la division des Hautes Energies de l'Institut de Physique Nucléaire d'Orsay. En 1976, avec son équipe, il est à l'origine de la création du LAPP sur le site d'Annecy-le-Vieux pour mieux s'intégrer dans le programme scientifique du CERN. Il en est le premier directeur de 1976 à 1982.

Prix Wolf de physique 2010

Le prix Wolf 2010 a été conjointement décerné en physique à Alain Aspect, directeur de recherche au CNRS (Laboratoire Charles Fabry de l'Institut d'optique), à John F. Clauser (USA) et à Anton Zeilinger (Autriche) pour leurs travaux en physique quantique. Le prix Wolf est considéré comme l'un des prix les plus prestigieux dans la communauté scientifique. Leurs travaux sont à l'origine de technologies modernes en information quantique, qui sont l'objet d'une intense activité de recherche dans le monde.

Parmi les nombreuses contributions d'Alain Aspect aux domaines de l'optique quantique et atomique, ce sont les expériences fondamentales réalisées par son équipe en 1982 qui sont récompensées par le prix Wolf. Elles ont confirmé le caractère révolutionnaire de l'intrication quantique, dont Einstein avait eu l'intuition, et dont la mise en évidence expérimentale a été rendue possible par les travaux théoriques de John Bell. Ces résultats ont ouvert la voie à ... Lire la suite

Un français à la tête du CERN

Michel Spiro, directeur de l'Institut national de physique nucléaire et de physique des particules (IN2P3) du CNRS, a été élu aujourd'hui à la présidence du conseil du CERN.

Michel Spiro, en plus d'être directeur de l'IN2P3, est délégué scientifique français au Conseil du CERN depuis 2003. Il préside également le groupe de travail sur l'élargissement géographique et scientifique du Cern depuis cette année, et l'Appec (coordination européenne des agences en astroparticules) depuis 2008. Auparavant, il a été président du comité scientifique des expériences auprès du LEP (le précédent collisionneur du CERN) de 1998 à 2001.

"Je me sens très honoré d'avoir été élu à la présidence du Conseil du CERN" a réagi Michel Spiro. "Je serai le vingtième président du Conseil de l'Organisation, avec la lourde tâche d'être à la hauteur de mes illustres prédécesseurs et particulièrement de succéder au Professeur Åkesson qui a fait progresser ... Lire la suite

Nouveau record pour le LHC

Le LHC est devenu aujourd'hui l'accélérateur le plus puissant du monde en accélérant ses deux faisceaux jusqu'à une énergie de 1,18 TeV à 0h44 cette nuit. Le précédent record mondial était détenu par le Tevatron à Fermilab (Chicago) à 0,98 TeV depuis 2001. La prouesse de la nuit dernière confirme une fois de plus que le LHC se rapproche pas à pas de l'objectif des premiers résultats de physique début 2010. Ce record survient juste 10 jours après le redémarrage du LHC. Dans les jours qui avaient suivi, deux faisceaux avaient circulé simultanément et les premières collisions avaient été enregistrées à 450 GeV.

La suite du programme consistera en une courte phase de mise en service en vue de l'accroissement de l'intensité des faisceaux avant de fournir une bonne quantité de données ... Lire la suite