Sauvons la maison de l'Empereur !

La Fondation Napoléon et le Souvenir napoléonien s'associent, en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères, afin d'entreprendre un grand projet de restauration de la maison de Longwood à Sainte-Hélène, où l'Empereur mourut le 5 mai 1821, et qui est aujourd'hui en péril.

Propriété de la France depuis 1858, elle se compose de deux parties : les appartements impériaux et ce qu'on appelle l'aile des généraux, où vécurent Las Cases, Gourgaud, Montholon et le docteur O'Meara. Cette partie abrite aujourd'hui une importante collection de gravures, de meubles et d'objets contemporains de l'exil, exceptionnel ensemble patiemment constitué par les conservateurs successifs.

L'état de cette partie des bâtiments est préoccupant : altération des structures, couvertures hors d'usage et d'une forme inadaptée au climat, nécessité de réorganiser les surfaces pour répondre aux besoins actuels d'accueil du public dans le respect des traces de l'histoire.
Une restauration, voire même une reconstruction partielle s'impose, sans quoi cette partie de l'ensemble de Longwood disparaîtra.

Le ministère des Affaires étrangères a décidé que de très gros travaux devaient être entrepris et que le moment était venu d'investir dans ce haut lieu de mémoire. Cette volonté affirmée et sincère se heurte aux difficultés budgétaires de l'État et c'est pourquoi il a demandé à la Fondation Napoléon de fédérer ceux qui souhaiteraient apporter leur concours à cette oeuvre essentielle.

Il est possible de participer au sauvetage de ce lieu de mémoire en adressant un don à la Fondation Napoléon. Tout particulier peut déduire deux tiers de son don de ses impôts.



Une plaque de remerciements sera apposée à Sainte-Hélène et la liste intégrale des donateurs reportée sur un registre spécial qui sera déposé aux archives des Domaines français de Sainte-Hélène puis aux archives du ministère des Affaires étrangères et européennes.

Pour en savoir plus, le site de la Fondation Napoléon et le site des domaines français de Sainte-Hélène.

0 commentaire